jeudi 12 novembre 2015

Amazon à l'attaque du dernier kilomètre

Dans son article "Amazon à l'attaque du dernier kilomètre", Georges Ferronière, Directeur Marketing Nielsen aborde le challenge de la livraison des produits de grande consommation pour les retailers. 

D'abord, pure player ou pas, Amazon suit une logique d'extension de gamme classique pour tout distributeur. Les magasins à dominante alimentaire générant une fréquentation élevée mais de faibles paniers s'étendent vers le non-alimentaire pour augmenter les sommes dépensées, et les magasins à dominante non-alimentaire cherchent à développer des offres qui vont favoriser une fréquentation plus régulière dans leurs points de vente ou sur leurs sites. On pensera à Ikea (avec le développement des offres de "petit bazar", de restauration – une boulangerie est même en test dans leur Flagship à Delft), ou Wal-Mart (qui vient des "marchandises générales") et, à l'inverse, aux gammes non-alimentaires systématiquement développées par les hard-discounters dans les opérations ponctuelles.

Pour lire la suite de l'article de Georges Ferronière, Directeur Marketing chez Nielson sur : Amazon à l'attaque du dernier kilomètre


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un commentaire ? Un avis ? N'hésitez pas à nous envoyer toutes vos remarques, nous ne manquerons pas d'y répondre.
L'équipe Dia-Mart Consulting.