jeudi 25 juillet 2013

Shopkick : des points quand je viens en magasin

Connaissez-vous Shopkick, l'appli mobile américaine qui permet de gagner des points fidélité rien qu'en se rendant en magasin, sans forcément acheter ? En ces temps de crise durable et de concurrence agressive des pure players, les enseignes ont plus que jamais besoin d’attirer les clients en magasin. Les concepteurs de Shopkick l'ont bien compris et proposent, depuis 2009 déjà, une appli qui plaît autant aux consommateurs qu’aux retailers.

Une idée simple…

La grande particularité de l'appli est de récompenser les shoppers avec des points (les « kicks »), non pas uniquement à chaque achat, mais aussi pour le simple fait d’entrer dans le magasin ou de scanner un produit particulier. Comme d’autres programmes de fidélité, le client peut cumuler des bons de réduction, transformer ses points en cadeaux dans des enseignes partenaires. Mais ici, pas besoin de cartes, le smartphone suffit.

…+ une technologie ad hoc…

Pour y parvenir, Shopkick propose sa propre technologie, qui émet en magasin un signal audio inaudible par l’oreille humaine mais détectable par le smartphone de l’utilisateur à condition que l'application soit active. C’est donc quand le shopper est dans le magasin que son téléphone détecte le signal audio, et que le smartphone envoie un signal de sa présence. 
De cette façon, l'enseigne récompense les clients qui viennent dans ses magasins et pas dans ceux d'à côté car la technologie utilisée apporte une précision que le GPS est incapable de fournir. De son côté, le client ne reçoit pas de notifications intempestives puisqu’il doit lui-même activer son appli pour qu’elle fonctionne.


= un véritable carton !

Avec des partenaires poids lourds de la distribution américaine comme Targuet, Macy's, Best Buy, Toysrus, Sony ou Levi's, l'appli comptabilise plus de 5 millions d'utilisateurs en 2012 et se place au quatrième rang des applis les plus téléchargées aux US. 

Rentable depuis la fin de l’année dernière, Shopkick se rémunère sur chaque kick envoyé et sur le CA issu des achats réalisés par les "shopkickers" dans les enseignes s’ils règlent avec une carte Visa ou Mastercard. Au total, le CA généré s'élève à 200 millions de dollars en 2012 ! 

Une idée simple (le trafic, d’abord le trafic !), un usage ludique (Shopkick joue la carte de la gamification) et des occasions d’utilisation chez de nombreux partenaires : Shopkick a trouvé la recette d'une appli efficace et populaire.


A notre connaissance, aucun concept similaire n’existe en France. Alors, qui le développera ? Un organisme financier parmi ceux qui gèrent déjà des cartes multi-enseignes (Laser-Cofinoga, Finaref…) ou une start-up agile et réactive capable de constituer un réseau de partenaires suffisamment représentatif ?

2 commentaires:

  1. Scanbucks est copy-cat de Shopkick qui est lance depuis qques mois deja

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nicolas. Il y a en effet en France des solutions permettant au client de s'identifier à son entrée en magasin, pour bénéficier de coupons et autres offres… ce qui est à notre connaissance unique chez Shopkick, c'est la possibilité de cumuler des points sans avoir besoin de s'identifier de manière proactive à une borne ou ailleurs : ton téléphone le fait tout seul, si l'appli est active bien entendu. Et l'un des enjeux pour les multiples applis de "marketing clients in situ" qui se multiplient, c'est d'émerger, d'atteindre une masse critique à partir de laquelle la spirale positive "j'attire les clients, donc j'attire les enseignes, donc j'ai des offres intéressantes pour les clients" se met en marche. Shopkick, de ce point de vue, fait très fort… on attend encore de voir qui va s'imposer en France !

      Supprimer

Un commentaire ? Un avis ? N'hésitez pas à nous envoyer toutes vos remarques, nous ne manquerons pas d'y répondre.
L'équipe Dia-Mart Consulting.