jeudi 2 juin 2016

Retailers français, dans quels pays chercher votre croissance ?


Voici 7 ans, la difficulté était de prioriser des options toutes enthousiasmantes : l'Europe du sud restait la destination naturelle, les Brics faisaient figure d'eldorado, l'Europe centrale devenait solvable, l'Asie du Sud-Est fascinait par sa croissance… En 2014 encore, un scoring des pays privilégiés par les retailers français plaçait en tête la Chine, l'Inde, la Russie et le Brésil.
Depuis, le monde s'est refermé. Le Brésil est en crise, la Russie n'en parlons pas, la Chine inquiète, l'Inde tarde à s'ouvrir, le Maghreb fait peur, les lignes de partage entre chrétienté et islam s'embrasent (du Mali ou Nigéria au Proche-Orient). La dernière étude CBRE montre d'ailleurs que les destinations privilégiées par les retailers européens ne sont plus la Russie ou le Brésil… mais l'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne !
Dans ce paysage déprimant, subsistent quelques îlots attractifs. Le plus évident est la Pologne. Ça tombe bien, c'est là que le Groupe Dia-Mart a ouvert son premier bureau à l'étranger.
Quelques infos en vrac : le PIB polonais est le seul d'Europe à n'avoir jamais baissé depuis 15 ans, et a dépassé celui de la Suède ou de la Belgique. Le PIB / habitant dépassera celui du Portugal sous 2 ans. La longueur totale d'autoroutes et voies rapides a été multipliée par 6 en 10 ans et la Pologne en compte désormais plus que l’Angleterre. Le niveau d'éducation est excellent, avec des scores PISA bien supérieurs à ceux de la France. Les femmes sont bien plus présentes dans les postes clés, y compris dans le retail : plus de la moitié des adhérents E.Leclerc en Pologne sont des adhérentes. L'émigration historique reste soutenue, d'où des rentrées d'argent massives provenant des émigrés (plus de 2% du PIB)… dépensées dans les magasins polonais. L'envie de consommer reste forte : 61% des polonais comptent accroître leur consommation dans les 12 mois à venir, contre 28% des français (BNP PF).
Attention toutefois : le marché reste très guidé par les prix, avec des marges tendues, et une recherche active de prix bas par les clients. L'immobilier commercial est moderne (surtout organisé autour des malls) mais coûteux (loyer équivalent au reste de l'Europe continentale). Outre les omniprésentes marques de mode, de nombreuses enseignes françaises y sont déjà présentes (de Castorama à Auchan, de Séphora à Décathlon…) et de nouvelles enseignes continuent d'affluer, comme Kiabi en 2015.
Conclusion : cap à l'Est. Varsovie est une ville moderne et dynamique, où il reste des places à prendre pour les retailers performants. A condition de ne pas attendre trop longtemps : cette "évidence polonaise", nous ne sommes pas les seuls à la discerner.
À ne pas manquer : la Chambre de Commerce Polonaise en France organise le 15 juin à Paris une conférence sur le retail en Pologne, au cours de laquelle les intervenants (dont Damien de Maisonneuve, Directeur de Dia-Mart Polska), présenteront les atouts du pays et les conditions de succès pour les retailers étrangers.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un commentaire ? Un avis ? N'hésitez pas à nous envoyer toutes vos remarques, nous ne manquerons pas d'y répondre.
L'équipe Dia-Mart Consulting.