vendredi 16 janvier 2015

Bilan 2014 : quels projets dans le retail ?

Une façon simple de comprendre ce qui anime en ce moment les dirigeants du retail… est de constater le type de missions qui sont confiées au Groupe Dia-Mart. Nos trois métiers (conseil, études, design) nous offrent un panorama unique sur les préoccupations du moment.




2014 aura été marqué pour nous par quelques tendances qui éclairent d'une lumière crue l'actualité du secteur :
  • La croissance est ailleurs : le poids de l'international dans notre CA n'a jamais été aussi élevé. Il dépasse 40% pour Dia-Mart Consulting, et approche 30% au total du Groupe Dia-Mart. Avec un glissement vers les marchés de croissance, à moyenne (Pologne, Maghreb…) ou longue distance (Philippines, Russie…).
  • L'eau monte et affleure la ligne de flottaison : plusieurs anciens champions des années 70/80 qui n'ont pas su entamer leur réinvention sont en grande difficulté. Leurs dirigeants (ou leurs banquiers…) nous ont beaucoup sollicité pour chercher des solutions. Parfois, il n'était pas trop tard pour les mettre en oeuvre. Certains ont même débouché sur des relances enthousiasmantes.
  • Clients et people inside : de nombreux projets 2014 étaient centrés sur la relation clients / la satisfaction clients / l'orientation clients de l'entreprise. Avec comme corollaire systématique le rôle central du personnel dans cette relation. Nous avons largement accompagné ce recentrage des dirigeants sur le premier facteur clé de succès dans le retail, qui irrigue l'ensemble des politiques : modèle commercial bien entendu, mais aussi concept magasin ou process et outils de pilotage...
  • Intensité marketing : alors que les années 2009 / 2013 avaient été marquées par des projets plutôt "court terme", nous avons renoué en 2014 avec des projets visant à accélérer la "montée en marque" des enseignes. Nombre de dirigeants ont admis que cette crise ne finirait pas, que les stratégies défensives ne résoudraient rien, et qu'il était urgent de reprendre l'offensive par un travail de fond sur l'innovation et les contenus de marque.
  • Optimisation des performances : la pression économique impose plus que jamais un pilotage optimisé des facteurs de performance. Le réglage fin des modèles et l'efficience dans la mise en œuvre s'imposent à tous. L'art du retail des années à venir consistera à réconcilier ces deux exigences souvent contradictoires : une intensité et une subtilité marketing accrues… et une optimisation sans compromis des business models. 

Au final, une année difficile mais porteuse d'espoir pour les retailers. Et une année de croissance dynamique pour le Groupe Dia-Mart : c'est quand la pente est raide qu'il faut appuyer fort sur les pédales…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un commentaire ? Un avis ? N'hésitez pas à nous envoyer toutes vos remarques, nous ne manquerons pas d'y répondre.
L'équipe Dia-Mart Consulting.